Bienvenue à Beurnevésin

Les maisons incrustées dans un paysage de forêts, Beurnevésin fait rêver. Village calme et tranquille, à l'image de ses habitants, il respire le bonheur et le partage. Traversé par la Vendline, il est situé à un croisement de routes, à proximité de la frontière française.L'exploitation des forêts et l'agriculture sont les principales ressources de la région. Les secteurs secondaire et tertiaire offrent peu d'emplois sur place et obligent la migration vers les villages et ville alentours.

 

Village   Hôtel-Restaurant   Centre du village


Les Armoiries sont celles du chevalier Henry de Beurnevésin, seigneur du lieu, 1278. Reprises par la commune vers 1900, elles furent adoptées définitivement en 1944 avec une brisure, soit l'éloignement (suppression) de la bordure de gueules.

 

Merci de faire part de toutes vos suggestions à   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

--> 2 dernières publications :   13-02-2017 consommation d'eau pour la semaine du 6-12.02.2017

                                                       09-02-2017 petit permis de construire octroyé à l'Office de
                                                       l'environnement

 

 

 

Nouveau président des assemblées communales : une seule candidature a été déposée à l'échéance du délai légal, à savoir celle de M. Matthias Thomann. Conformément aux dispositions légales le Conseil l'a donc déclaré élu. Le Conseil tient à féliciter le nouvel élu et à le remercier pour sa participation active à la vie de notre collectivité.

 

 

 

 

 

 

--> Projet de traversée du village : les documents présentés lors de l'assemblée d'information du 14 décembre 2016 peuvent être consultés ci-dessous :

 

- présentation du projet

 

- plans

 

Merci de faire part de votre avis, de vos remarques, de vos suggestions soit au secrétariat communal, soit à l'adresse mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charles Gos - Au point 510