Service des eaux

"De tout temps l'alimentation en eau a été une préoccupation majeures de nos communes. Nos ancêtres avaient déjà compris que l'eau était la plus précieuse des denrées. Il n'y a encore pas si longtemps la vie dans les campagnes était entièrement centrée sur les points d'eau.

L'eau, élément vital, n'a jamais tant fait parler d'elle qu'au cours de ces dernières années. Aujour'd'hui, chaude ou froide, domestiquées, surabondante, l'eau fait partie sans plus des commodités de la vie quotidienne. Un geste de la main et elle jaillit du robinet, au débit que l'on désire. Nous avons à domicile, prisonnière et servante, une des grandes forces de la nature et nous lui faisons faire tout ce qui nous passe par la tête. Elle se met dans tous ses états pour nous satisfaire : bain, douche, filet d'eau, cube de glace, vapeur dans la cuisine, tourbillon dans la machine à laver.

Nous ne nous en rendons plus compte parce que nous n'avons pas de mémoire. Nous avons oublié qu'il y a un siècle, nos villes avaient encore leurs porteurs d'eau."

d'après un texte de Francis Brahier, secrétaire du SEV de 1968 à 1993

 

Au début du XXe siècle les autorités de Beurnevésin ont été confrontées au problème de l'alimentation en eau qui était fournie jusqu'alors par 3 sources et 5 citernes.  Au début de l'année 1919 la situation était si précaire qu'elle n'est plus tolérable pour la population. Le conseil communal adresse alors une demande de fourniture d'eau aux communes de Coeuve et Vendlincourt. Ces dernières acceptent de vendre de l'eau à Beurnevésin à raison de 25 l/min, moyennant une indemntié de Fr 16'000.-- (de l'époque). Les travaux de raccordements ont coûté Fr 140'675,15 (de l'époque).

La situation n'étant guère meilleure dans les communes avoisinantes, ces dernières, sous l'impulsion de Francis Huguelet, maire de Vendlincourt, décident alors en 1968 de créer le "Syndicat des eaux de la Vendline" (SEV).

Le SEV livre actuellement l'eau pour les communes de Vendlincourt, Coeuve, Bonfol, Damphreux, Lugnez et Beurnevésin, soit pour environ 2'700 habitants. La consommation moyenne est de 1'300 m3 par jour.

 

Le rapport officiel sur la qualité de l'eau est disponible en cliquant ici.

 

La consommation journalière de Beurnevésin pour les 4 dernières semaines est disponible ci-dessous :

 

      --> les habitants et le nombre d'UGB ont été adaptés aux valeurs du 01.01.2017 et resteront les mêmes durant toute l'année 2017